Hypnose Ericksonienne et recherche en psychologie - Permanences Médicales

Aller au contenu

Menu principal :

Hypnose Ericksonienne et recherche en psychologie

Médecine naturelle

Quartier Cornavin  Rendez-vous avec Monsieur Antonio Chambino au tél : 090 011 00 00  Email: spécialiste@medecin.ch

L'Hypnose est un état de concentration et de relaxation qui permet à l'Inconscient, d'être plus réceptif qu'à l'état normal de "veille". Cet état s'apparente à celui dans lequel on se trouve lorsque l'on pratique la méditation, lorsque l0on fait du yoga, lorsque l'on va s'endormir... C'est un état d'hyper-suggestibilité, c'est à dire que l'on peut ressentire à volonté des émotions et des sensations imaginaires.
Une personne dans un état hypnotique ne dort pas, elle est très consciente de ce qui se passe autour d'elle. Un film qui vous passionne, un livre, une pièce de théâtre peuvent vous aider à vous mettre vous-même dans un état hypnotique. Si le temps vous paraître plus court, et si vous éprouvez des émotions imaginaires( par exemple en regardant un match de foot, ou un film d'horreur), vous vous êtes auto-hypnotisés sans le savoir!
Il est impossible de rester "bloqué" dans un état hypnotique. Hypnose=concentration et on ne peut  pas rester concentré longtemps.
On ne peut pas vous faire faire et dire des choses que vous ne voulez pas. La partie consciente du raisonnement conserve ses propres barrières. En d'autre termes on ne peut pas utiliser l'hypnose comme détecteur de mensonges.
Vous ne pouvez pas être hypnotisé à votre insu, ou si vous ne le voulez pas. En fait l'hypnose est un actes que l'on fait sur soi-même avant tout.
Le seul vrai danger, c'est d'utiliser l'hypnose pour essayer de devenir superman. Le fait d'être sous hypnose ne modifie pas vos capacité de force physique, de résistance. Essayer d'anesthésier des douleurs, par exemple, constitue un acte important qui doit jamais être entrepris sans consulter un médecin.
L'HYPNOSE
 ERICKSONIENNE
Depuis de nombreuses années, les chercheurs considèrent que l'hypnose est un état entre la veille et le sommeil, soit un état qui n'est ni vaille ni sommeil, état appelé: État de Conscience Modifiée (ECM).Contrairement à ce que l'on croit communément, l'hypnose n'est pas un état de sommeil.
Très récemment, dans son ouvrage " Qu'est-ce que l'Hypnose", François Roustang situe cet état non pas entre la veille et le sommeil, mais comme un état de " veille paradoxale" dans la mesure ou le sujet n'est pas endormi, (sinon la parole de l'hypnothérapeute serait sans effet).Le corps apparaît sous le traits du sommeil et il existe une grande activité psychique intériorisé, en raison de l'état de concentration intense, tandis que les stimuli extérieurs ne sont plus intégrés à la conscience comme à l'état de veille. L'attention du sujet n'est plus mobilisée par les stimuli qui semblent et demeurent sans effet. Par contre, il existe une grande activité psychique productive d'image mentales ou visualisations.
Milton Erickson, père de l'hypnose moderne qui a apporté une énorme contribution dans le domaine de la psychothérapie, parle, quant à lui, non pas d'état de veille paradoxale, mais d'un état de transe, phénomène qu'il qualifie de naturel et de banal. Historiquement, l'hypnose classique précède l'hypnose éricksonienne. Elle utilise beaucoup les techniques d'induction avec fixation, concentration de la conscience comme au temps de Freud. Dans l'hypnose éricksonienne, l'induction se produit plutôt en créant un état de confusion qui amène le sujet à se détacher des stimuli extérieurs. Cette induction peut aussi s'installer progressivement par l'emploi de doubles liens. L'originalité de Hilton Erickson consiste aussi à renforcer les  résistance: il vaut mieux se laisser porter par le fleuve que de nager à contre-courant.
D'autre pratique notamment celles à visées transcendantales non psychologiques provoquent des états proches de l'hypnose voire similaires: le chamanisme, la méditation zen ou bouddhique, l'oraison (méditation occidentale), mais aussi la sophrologie (la Relaxation Dynamique mise au point par Alphonso Caceydo à partir du Yoga, du Bouddhisme et du Zen). Le training autogène de Schultz permet, à terme, de déboucher sur l'autohypnose: il s'agit de ce concentrer sur des sensations corporelles de façon répétitive.
Erikcon s'irritait, comme c'est le cas actuellement des psychothérapeutes pratiquant l'hypnose médicale, de l'idée véhiculée dans le public par les hypnotiseurs de fois, qu'hypnotiser quelqu'un , c'est exercer sur lui un pouvoir. Il s'agit  en fait des propres possibilités thérapeutiques que porte en lui le patient et auxquelles il peut avoir accès à l'aide de l'hypnose. D'après lui, l'Inconscient, est "Un Réservoir de ressources" et pour lui est inconscient tout ce qui n'est pas conscient". Ce réservoir n'est pas formé uniquement par effet du refoulement décrit par Freud.
Il faut faire confiance à l'Inconscient du sujet pour que des remaniements utiles à la guérison s'effectuent. Erickson, dans sa méthode, utilise des métaphores, des symboles, mais l'activation de l'Inconscient est conçue en terme d'apprentissage et de déconditionnement. Li ne s'agit pas d'un état passif, mais au contraire d'un état dans lequel le sujet est très actif, ou il fait appel à ses ressources propres et dont il n0a pas forcément conscience. Dès lors, des remaniements internes s'opèrent, sans que le processus être analysé par la conscience.
L'Hypnose éricksonnienne, tout comme l'hypnose classique, vise à la disparition du symptôme, qu'il soit psychique, comportemental ou psychosomatique, sans chercher à comprendre les causes éventuelles qui sont d'ailleurs multiples, et se pratique avec un hypnothérapeute qui l'intègre dans sa spécialité, suivant qu'il est médecin, psychologue, psychothérapeute, etc...
Nicole LE BLOND Mai 1997

 
Retourner au contenu | Retourner au menu