L'iridologie comme aide aux investigations - Permanences Médicales

Aller au contenu

Menu principal :

L'iridologie comme aide aux investigations

Médecine naturelle

Quartier Cornavin  Renseignements auprès de Dr J.-P. Jubin au tél : 090 011 00 00  Email: spécialiste@medecin.ch

Au sein de la multiplicité presque infinie des médecines alternatives, quatre disciplines - l'homéopathie, l'acupuncture, l'ostéopathie et la chiropraxie - se dégagent comme étant les plus utilisées et les plus proches d'une reconnaissance officielle. Avec une ampleur variable selon les pays ,la palette s'enrichit de thérapies aussi diverses que la médecine anthroposophique, les médecines traditionnelles chinoises, la phytothérapie ou la naturothérapie. Ces disciplines constituent parfois, à l'image des médecines orientales, des systèmes médicaux à part entière, mais peuvent aussi représenter de simples (thérapies complémentaires), comme la réflexologie, l'aromathérapie, et...l'iridologie.
Elle est un autre outil de diagnostic qui consiste à interpréter les modifications de l'iris de l'œil. Elle est basée sur la notion que chaque partie du corps est représentée par une zone correspondante dans cet iris (partie colorée autour de la pupille). Les iridologues maintiennent que les états de santé et la maladie peuvent être diagnostiqués selon la couleur, la texture et localisation de taches pigmentaires dans l'œil, et déclarent diagnostiquer des "déséquilibres" qu'ils traitent avec des vitamines, des minéraux, des herbes, et substances semblables. Ils maintiennent aussi que les taches dans les yeux peuvent révéler une histoire complète des maladies que les traitements antérieurs.
Chaque partie du corps est représentée par une zone correspondante dans l'iris. L'état de santé ou la maladie peuvent être diagnostiqués à partir de la couleur, texture, et location de taches de pigment dans l'œil. Les "imbalances" peuvent  être traitées avec des vitamines, minéraux et produits semblables. Les signes oculaires peuvent révéler une histoire complète des maladies antérieures et traitements déjà reçus, par exemple, un triangle blanc dans une zone appropriée signifie l'appendicite, mais une tache noire signifie que l'appendice a été enlevé par la chirurgie.
Le développement de l'iridologie est attribué à Ignatz von Peczely, un médecin hongrois.
L'iridologie est une technique permettant de connaître davantage les prédispositions génétiques de l'être humain en en observant de près ses yeux et en interprétant les taches et les signes inscrits sur ses iris.
De nos jours, cette méthode est devenue une science grâce aux meilleurs connaissances anatomo-physiologiques de l'homme et aux progrès de la photographie. Ce type de diagnostique constitue une aide qui peut confirmer les hypothèses du bilan de santé.
C'est une aide pour prévoir, et dans les cas où votre généraliste est en difficulté pour expliquer vos symptômes.
L'examen d'iridologie
Le praticien utilise un appareil très simple, capable de grossir l'œil trente à quarante fois : l'iridoscope.
D' abord, l'iridologue va chercher à obtenir une impression d'ensemble, en se basant la texture de l'iris. En effet, les fibres qui le composent peuvent être plus ou moins relâchées, parfois même rompues. Or, c'est le degré de tonicité organique de l'iris que l'on va mettre en parallèle avec  le degré de résistance vitale de l'individu.
Dans un deuxième temps, on recherche les signes surajoutés (un dépôt blanchâtre à la périphérie de l'iris sera noté comme un signe de vieillissement et d'artériosclérose, de même qu'un iris bicolore peut faire penser à une prédisposition au diabète).
En ce qui concerne la dernière étape, elle consiste à étudier systématiquement chaque zone de l'iris, sachant qu'à chaque secteur correspond un organe particulier.
C'est une méthode de bilan de santé par les yeux. On y découvre le terrain de la personne ses fragilités innées, les faiblesses organiques acquises, les risques futures et ainsi on peut donner les conseils de contrôles médicaux.
L'œil est le miroir de l'âme, c'est une fenêtre ouverte dans notre individu, dans notre personnalité. Il semble être le reflet du passé et de l'avenir en gestation.
L'analyse des délicates structures de l'iris signale où se situe l'inflammation et à quel niveau elle se manifeste. Elle révèle la constitution, les faiblesses inhérentes et les changements s'effectuant dans le corps d'une personne. Une fois agrandi, l'iris nous montre un monde d'infimes détails, un horizons aux multiples facettes.
L'iris constitue un système de communication qui regroupe une quantité phénoménale d'informations. Ces informations divulguent les caractères des fibres de l'iris. Un nombre incalculable de ces fibres, seules ou combinées peut donner une variété infinie d'interprétations.
Plusieurs généralistes allient ce type d'analyse aux autres techniques. Ainsi, ils comprennent mieux les besoins spécifiques de leurs patients et peuvent facilement établir leur diagnostic, l'information révélée par les yeux est plus grande que nous ne pouvions l'imaginer.
A travers l'application de l'iridologie, il est possible d'observer les signes réflexes normaux ou anormaux. Il n'est pas nécessaire de comparer tous les gens ensemble pour établir une norme précise; il faut plutôt comparer les forces d'un individu à ses faiblesses. Un organe faible dans un corps fort ne représente pas toujours les même particularités quoique cet organe faible demeurera toujours fragile.
L'iridologie peut déceler, entre autre, le degré d'intoxication de l'organisme, les anomalies génétiques transmises par nos ancêtres et  qui sont susceptibles de dégénérer en maladies au cours de notre vie, ainsi que les problèmes ou accidents importants que le sujet peut avoir subis antérieurement.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu