l'ostéopathie au service de votre corps - Permanences Médicales

Aller au contenu

Menu principal :

l'ostéopathie au service de votre corps

Médecine naturelle

Quartier Cornavin  Rendez-vous au 090 011 00 00  Email: spécialiste@medecin.ch

Principes fondamentaux de l'Ostéopatie.
1. L'être humain est un TOUT.
Il forme une UNITÉ. Tout perturbation se produisant dans une région déterminée du corps pourra se manifester dans n'importe quelle autre région du corps. Tout accident dans une quelconque région du corps(pied, lombaire, thorax, cervical, tête) aura une répercussion dans la totalité du corps.
2. Le corps possède ses propres modèles de défense et ses propres système d'alarme.
3. La perturbation d'une  articulation, par exemple , se répercutera sur son fonctionnement; réciproquement, l'immobilisation prolongée d'une articulation et les tissus péris-articulaires.
L'Ostéopathie, permettant  de rétablire ou de conserver la fonction, va agir dans un but curatif ou préventif.

Ostéopathie structurelle.

La médecine manuelle traite les blocages articulaires du corps humain qui sont appelés "lésions ou dysfonctions ostéopathiques".Pour traiter ces perturbations mécaniques, on utilise des techniques exclusivement  manuelle : soit des manipulations directes, soit des mobilisations par techniques de contractions musculaires ( techniques myotensives).

De nombreux symptômes résultent d'un mauvais fonctionnement mécanique de la structure du corps. Certains blocages de cette mécanique, en particulier ceux de la colonne vertébrale, peuvent perturber les muscle, les nerfs et les vaisseaux sanguins en relation avec les articulations concernées. La suppression des blocages articulaires fait disparaître les symptômes.

Par un examen clinique très complet, l'ostéopathe recherche les blocages articulaires ou lésions qui sont responsables du mauvais fonctionnement du corps.
Le principe du traitement est de redonner une mobilité correcte là ou elle fait défaut. Pour cela , plusieurs techniques manuelles sont utilisées : mobilisations rythmiques, ajustements articulaires brefs (avec quelquefois un petit craquement), étirements musculaires, points réflexes. Ces manipulation ne sont ni brutales ni douloureuses.

L'ostéopathie s'adresse aux troubles fonctionnels, qui ne relèvent pas de la chirurgie ou d'une maladie grave. Elle ne s'adresse pas non plus aux infections. Li s'agit  surtout de douleurs ou de perturbations qui concernent l'appareil squeletto-musculaire.

L'ostéopathie complète l'action de la médecine, mais ne s'y substitue pas. En conséquence, l'ostéopathe doit interroger le patient sur ses antécédents et l'origine de ses troubles. Il  peut être amené à demander des examens complémentaires comme des radiographies ou certaines analyses. Avec ces précautions, l'ostéopathie  n'est  pas dangereuse, mais ne peut pas tout soigner.
L'ostéopathie crânienne

C'est une branche de l'ostéopathie qui s'occupe plus particulièrement de la tête. Malgré le fait que celle-ci ne comporte pas d'articulation ( mise à part l'articulation de la mâchoire), les principes ostéopathiques peuvent s'y appliquer, en utilisant des techniques fonctionnelles spécifiques.

D'après SUTHERLAND , la légère malléabilité des os du crâne et la manière dont ils sont imbriqués leur autorisent une infime mobilité due aux tensions variables des membranes (ou fascias) qui sont attachées à l'intérieur et à l'extérieur du crâne. Une restriction de cette infime mobilité peut engendrer des troubles divers, qui peuvent être résolus en restaurant cette mobilité.

Elle consiste en légères pressions appliquées à certaines endroits de la tête et selon un rythme particulier, de manière très douce. Le patient est allongé et ressent une détente rapide. Il arrive que i0ostéopathe applique le même type de technique au sacrum ( os central du bassin situé à la base de la colonne vertébrale), ce qui permet de relâcher les ligaments de la colonne vertébrale, d'ou le nom de technique crânio-sacrée. L'ostéopathie crânienne peut être utile pour traiter certaines douleurs de la tête, certains troubles ORL ( vertiges positionnels) , les conséquences d'une mauvaise dentition, les suites de traumas de la tête et du cou. Elle est particulièrement recommandée pour les bébés ayant eu une naissance difficile ayant déformé la tête. Elle intervient après la consultation du spécialiste concerné, pour compléter ou renforcer son traitement.

Les technique crâniennes sont douces et sans danger, à condition de ne pas s'appliquer à de pathologie graves. Ainsi, elle sont interdites en cas de fracture récente, d'hémorragie ou de tumeur du cerveau. Elles n'ont pas d'action sur les maladies neurologique(paralysies, maladie de Parkinson, épilepsie). Leur effet secondaire le plus fréquent est une détente du patient.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu